Accueil périscolaire : du gratuit au payant !

nouveaux prélèvementsLa réforme des rythmes scolaires qui, en plus d’être mise en place au détriment complet de l’intérêt de l’enfant, devait être gratuite pour les enfants Bédarridais – promesse de campagne électorale -, s’accompagne en réalité d’une augmentation du prix du service d’accueil scolaire pour les familles de 108 €/an/enfant ! Une décision insupportable pour les familles,

Lire la suite

Mauvais rythmes scolaires : l’intérêt de l’enfant négligé

activités périscolairesLe maire de Bédarrides a enfin tranché : les enfants travailleront le mercredi matin et se verront proposer des activités facultatives le mardi (école maternelle) ou le jeudi (école primaire) après-midi. Or, 6 heures de cours par jour, c’est trop (Académie de Médecine, comparaisons internationales de l’OCDE). En faisant le choix de conserver 6 heures d’apprentissages fondamentaux 3 jours par semaine, Lire la suite

Il est MINI le marché du soir des producteurs !

marchéLes centaines de signataires s’étant positionnés en faveur de la reconduction du marché du soir des producteurs locaux, à l’invitation de la nouvelle mairie, sont bien déçus. Après l’indulgence accordée à un très mauvais départ, malheureusement les semaines suivent et se ressemblent. Le marché a été vidé de presque tous ses producteurs et peine de ce fait à attirer le client. Lire la suite

Boire ou conduire : plus besoin de choisir

boireSe bourrer la gueule à ne plus se rappeler où l’on habite, sans avoir à prendre le volant et se faire retirer son permis dans la foulée… La nouvelle municipalité a trouvé comment faire de ce fantasme d’ivrogne une réalité. Elle a proposé le jour de la foire aux chevaux de reconduire avec le minibus municipal chez elles les personnes qui auront trop bu. C’est une initiative bien originale que celle d’encourager l’ivresse publique, sous prétexte qu’on en écarte un seul des dangers : celui du retrait de permis de conduire. Lire la suite

Rythmes scolaires : rien n’est prêt à 2 mois de l’été

activités périscolairesLe silence sur la mise en oeuvre à la rentrée 2014 de la réforme des rythmes scolaires, promise aux habitants comme gratuite par les nouveaux élus, devient inadmissible.

En janvier dernier, l’ancienne municipalité avait approuvé un projet territorial éducatif de qualité, impliquant de nombreux acteurs, au premier rang desquels nombre d’agents municipaux, après un travail de réflexion et de concertation important, pour tenir compte de l’intérêt des enfants et des contraintes organisationnelles de la commune. Lire la suite