Audit financier : le droit de réponse d’abord censuré puis tronqué par Vaucluse Matin

droit de réponse envoyé à Vaucluse matin et publié tronqué le 25 octobre 2014Les mentions tronquées du droit de réponse communiqué par Joël Sérafini sont surlignées en jaune dans l’image ci-contre. Que montrent-elles ? Le journal Vaucluse Matin serait-il partial ? Oui. Les déclarations tronquées démontrent aisément de quel côté il penchent à Bédarrides. Certes, ce n’est pas une nouveauté. C’est ainsi depuis 4 ans. C’est son droit le plus strict d’être une presse engagée et de soutenir des hommes politiques plutôt que d’autres. Mais pourquoi s’en cache-il et se positionne-t-il comme neutre de manière mensongère quand on l’interroge ? Notre devoir de citoyens attachés à la juste information de tous nous oblige à lever le voile caché Lire la suite

Espace du 4 septembre : des fauteuils à 1000 euros ?

fauteuilsBruit qui court… Quand on n’a rien à mettre au crédit de son action, on dénigre celle des autres, et on ment pour y arriver. Dernier mensonge en date : l’ancienne municipalité aurait commandé des fauteuils qui coûtent 1 000 euros chacun pour la salle du 4 septembre en cours de rénovation. Pourquoi pas 2 000 ou 10 000 euros l’unité tant qu’on y est ? Quitte à décevoir ceux qui s’amusent à faire circuler cette nouvelle intox, le prix unitaire est de 182 euros HT dans le marché signé par l’ancien maire. Lire la suite