Débat d’orientation budgétaire 2018 : alerte rouge !

Le débat d’orientation budgétaire, suivi du compte du vote administratif de l’année écoulée et du vote du budget primitif de l’année en cours, est un moment de vérité, parfois dur pour la majorité municipale, comptable de sa gestion des finances de la commune. Au regard des résultats de l’exercice 2017, encore plus mauvais que ceux de 2016, il convient de vous alerter sur la grave dégradation de la situation financière de la Ville. Lire la suite

Débat d’orientation budgétaire 2015 : l’intervention des élus d’opposition

budget2015L’intervention des élus de l’opposition lors du débat d’orientation budgétaire n’a pas été rapportée dans le compte rendu du conseil municipal tenu le 25 février 2015, faisant perdre tout son sens au mot « débat ». L’autre son de cloche donné par les élus d’opposition embarrassait peut-être trop l’actuelle majorité. Lire la suite

Vœux 2015 : manipulation, quand tu nous tiens !

voeuxEn formulant ses vœux aux Bédarridais, Christian Tort a montré que la cérémonie des vœux pouvait être le retour à la manipulation de masse. Fini le discours de vérité et appel à la rescousse de lots de mensonges et de dissimulations pour disserter quelques minutes, en masquant son absence de bilan.

De l’avis des participants, « ce n’était pas une cérémonie républicaine de vœux, Lire la suite

Audit financier : le droit de réponse d’abord censuré puis tronqué par Vaucluse Matin

droit de réponse envoyé à Vaucluse matin et publié tronqué le 25 octobre 2014Les mentions tronquées du droit de réponse communiqué par Joël Sérafini sont surlignées en jaune dans l’image ci-contre. Que montrent-elles ? Le journal Vaucluse Matin serait-il partial ? Oui. Les déclarations tronquées démontrent aisément de quel côté il penchent à Bédarrides. Certes, ce n’est pas une nouveauté. C’est ainsi depuis 4 ans. C’est son droit le plus strict d’être une presse engagée et de soutenir des hommes politiques plutôt que d’autres. Mais pourquoi s’en cache-il et se positionne-t-il comme neutre de manière mensongère quand on l’interroge ? Notre devoir de citoyens attachés à la juste information de tous nous oblige à lever le voile caché Lire la suite

Espace du 4 septembre : des fauteuils à 1000 euros ?

fauteuilsBruit qui court… Quand on n’a rien à mettre au crédit de son action, on dénigre celle des autres, et on ment pour y arriver. Dernier mensonge en date : l’ancienne municipalité aurait commandé des fauteuils qui coûtent 1 000 euros chacun pour la salle du 4 septembre en cours de rénovation. Pourquoi pas 2 000 ou 10 000 euros l’unité tant qu’on y est ? Quitte à décevoir ceux qui s’amusent à faire circuler cette nouvelle intox, le prix unitaire est de 182 euros HT dans le marché signé par l’ancien maire. Lire la suite