Rond-point de la Malautière, Nouvel Ehpad aux Garrigues, Espace 4o9 : merci à la municipalité précédente !

En l’espace de 9 mois, depuis début 2016, trois équipements publics majeurs ont été livrés aux Bédarridais. Ils ont tous les trois un point commun. Tous ont été conçus, négociés et lancés par la municipalité précédente, avant les élections municipales de mars 2014. 

Avec le rond-point de la Malautière, la desserte du quartier du Plan du Rhône est enfin sécurisée. La convention financière de réalisation avait été signée en février 2014 par le maire Joël Sérafini, avec le président du Conseil départemental, le président de la CCPRO et le maire de Sorgues.

En mai, nos aînés ont pu emménager dans un nouvel établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, construit dans le nouveau quartier des Garrigues. Un établissement avec vues panoramiques et jardins pour bien vieillir, doté d’un pôle d’activités et de soins adaptés destinés à accueillir dans la journée les résidants ayant des troubles du comportement modérés, dans le but de leur proposer des activités sociales et thérapeutiques, individuelles ou collectives, afin de maintenir ou de réhabiliter leurs capacités fonctionnelles, leurs fonctions cognitives, sensorielles et leurs liens sociaux. Dans cette nouvelle structure, l’environnement devient partie intégrante de la qualité de l’hébergement. L’établissement fait depuis son ouverture l’unanimité. Sa conception et la recherche de son financement a nécessité 6 ans de travail et de négociations menées par la municipalité précédente avec les corps de tutelle, avant la pose de la 1ère pierre du chantier en février 2014.

La question de la reconversion des anciens locaux de la maison de retraite situés dans le centre ancien se pose. Nous réaffirmons notre proposition que la vocation d’accueil de personnes âgées sur le site soit maintenue et que les anciens locaux soit reconvertis en résidence seniors, à destination des personnes âgées valides et autonomes, mais désireuses de vivre leur retraite dans un cadre de vie sécurisé et convivial, avec des animations proposées par l’établissement, un service de restauration lorsqu’on n’a pas envie de cuisiner et la présence de personnel 24h/24 et 7 jours/7, à proximité des commerces et des commodités du centre-ville. Nous préconisons aussi sur le site l’installation du centre médical, qui doit déménager dans des locaux accessibles. Nous ne sommes pas favorables à une sur-concentration de logements sociaux dans le centre ancien et préférons construire un village équilibré socialement, en positionnant les logements sociaux nouveaux nécessaires dans  les quartiers périphériques.

Nous nous réjouissons que l’espace de spectacles et de projection, baptisé Espace 4o9, ait enfin pu être livré et mis à la disposition des utilisateurs. Les multiples ajournements de travaux décidés par la nouvelle municipalité ont retardé de 18 mois cette livraison et fait exploser les coûts d’aménagement. Le chantier avait été engagé fin 2013.