Je n’y vois aucun intérêt personnel bien sûr

justice2Il y a quelques semaines, la mairie était devenue pour quelques heures le lieu de théâtre d’un procès pour enfants. Dans une nouvelle version de « Vis ma vie », les élèves des écoles publiques bédarridaises découvraient l’univers de la justice et du tribunal, avec un élu exerçant à la ville la profession d’avocat, au cours d’un atelier d’activités périscolaires.Tout le monde se prenaient au jeu, paraît-il.

L’action individuelle, annoncée assurée à titre bénévole, aurait pu être reconnue comme intéressante et généreuse si elle n’avait pas donné lieu à une médiatisation bien choisie, traduite par une mise en avant dans la presse quotidienne régionale des activités professionnelles d’un homme, interrogeant sur de possibles conflits d’intérêts et entorses à la règle de publicité prohibée pour la profession d’avocat. Comme par hasard la seule médiatisation orchestrée pour l’ensemble des temps d’activités périscolaires proposés dans les écoles depuis la rentrée 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s