Risque inondations : la nouvelle municipalité poursuit-elle les actions engagées ?

inondationsAlors que de fortes pluies orageuses impactent trois départements du bassin méditerranéen depuis deux jours, et que sur certains endroits, il est tombé 300 mm d’eau au m2 en 24 heures, provoquant des crues et des dégâts considérables, beaucoup de Bédarridais s’interrogent sur le sort donné aux actions de prévention et de protection de notre village contre les inondations engagées dans le mandat précédent.

Il y a un an, le Conseil municipal présidé par le maire Joël Sérafini, délibérait pour rappeler au syndicat de rivières de l’Ouvèze provençale (SMOP) le besoin d’entretenir annuellement le lit de la Contre-Seille et de l’Ouvèze. Un après, aucun travaux n’a été effectué, l’été servant pourtant à réaliser ces opérations. L’état de la Contre-Seille nous inquiète. Des riverains préoccupés ont interpellé le nouveau maire sans succès.

Les projets nouveaux lancés durant le mandat précédent sont-ils poursuivis : relèvement des digues de la Seille, mise en place d’un système d’alerte de crue de la Seille, aménagement des bassins de rétention sur le bassin versant de la Seille, aménagement du vallat pescaï ?

En septembre 2014 devait être mis en place un système d’alerte des crues de la Seille opérationnel. Au second semestre 2014 devait être lancée la consultation visant à engager les études de maîtrise d’oeuvre pour l’opération de travaux de relèvement des digues de la Seille.

 

2 réflexions sur “Risque inondations : la nouvelle municipalité poursuit-elle les actions engagées ?

  1. Nouvelle municipalité passive contre les risques inondations. Je réside Chemin des poudries et devant cet immobilisme nous recommençons a avoir peur. Mais comment donner une responsabilité municipale à de tels incapables ? Rien n’est fait pour poursuivre les démarches engagées par l’ancienne municipalité pour la Seille et la Contre Seille. Ah ! Mr Tort n’aime pas les procès et se gargarise en prônant le bien-être et la sécurité des Bédarridais : menteur et hypocrite. Mais surtout que je ne prenne pas l’eau car au tribunal il goûtera ce gougeat.
    Vivement 2020 !!!!!!

    • Qu’à défaut de réaction de la part du maire, nous serons contraints de saisir le Juge (Méconnaissance du principe de précaution)
      Le service de lutte contre les inondations est un service municipal et, plus précisément un service de police municipale. Cette inertie est susceptible d’engager la responsabilité de la commune pour faute lourde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s