Boire ou conduire : plus besoin de choisir

boireSe bourrer la gueule à ne plus se rappeler où l’on habite, sans avoir à prendre le volant et se faire retirer son permis dans la foulée… La nouvelle municipalité a trouvé comment faire de ce fantasme d’ivrogne une réalité. Elle a proposé le jour de la foire aux chevaux de reconduire avec le minibus municipal chez elles les personnes qui auront trop bu. C’est une initiative bien originale que celle d’encourager l’ivresse publique, sous prétexte qu’on en écarte un seul des dangers : celui du retrait de permis de conduire.

À quand l’aménagement municipal du Palais de la bière ?

En 2013, face aux dérives apparues qui transformaient d’année en année davantage la foire en beuverie en fin d’après-midi, un arrêté du maire interdisait la présence de buvettes et demandait aux bars de ne plus accepter de commandes en terrasse après 17h. Ces mesures avaient apporté des résultats notables et eu des retombées positives. Mais c’était avant… Deux manières de gérer et de voir la fête populaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s