Le dispositif « SOS tranquillité » supprimé !

policemunicipaleLes nouveaux élus n’ont pas le sens de l’engagement et de la reconnaissance. « Votre sécurité sera notre priorité » écrivaient-ils en période de campagne. Pourtant, avant même de prendre leurs fonctions, moins d’une semaine après leur élection, ils prenaient la décision de supprimer le dispositif « SOS tranquillité » d’astreinte d’un agent de police municipale 7J/7 de 8h à 1h du matin et d’intervention sur le terrain, après appel par un administré par lui signaler une nuisance en cours, ainsi que les patrouilles de nuit et de week-end de surveillance des quartiers.

tractLMPBsecuritetractLMPBsecurite2

La police municipale retrouve ses horaires de bureaux, comme principale plage de travail, revenant sur tous les progrès obtenus ces 6 dernières années au bénéfice de la population (à titre d’exemples nous avions réussi en 2013 à augmenter de 70% le nombre de patrouilles de nuit par rapport à 2012).

Le dispositif « SOS tranquillité » avait été mis en place dès septembre 2008 par l’ancienne municipalité. Entré dans les habitudes des Bédarridais, il a fait l’objet de 317 appels en 2013, liés à des incivilités, du stationnement gênant ou aux risqués générés par la divagation d’un animal, avec un pic de 56 appels reçus au mois de juillet, donnant lieu à 138 interventions en 2013.

Cette décision de suppression est d’autant plus surprenante que de nombreuses listes candidates de gauche et de droite dans l’aire avignonnaise ont prôné en 2014 auprès de leurs électeurs la mise en place dans leur commune de dispositifs similaires.

Cette suppression a été décidée dans l’intérêt des agents ou de la population ?

Une chose est sûre. Elle démontre que la police municipale n’est plus positionnée du côté des victimes et à leurs côtés. Les délinquants retrouvent pour eux le laisser-faire et le droit à l’impunité.

Si cette mesure incompréhensible concerne et affecte l’ensemble des Bédarridais, la droite dure, très sensible aux questions de maintien de l’ordre et de sécurité, a pu se sentir mal remerciée d’avoir choisi d’allier ses forces à celles du nouveau maire. Le nouveau maire UMP, une fois élu grâce à son électorat, lui a tourné le dos.

Leur première trahison. Les Bédarridais apprécieront et s’habitueront à réinterroger les vieux schémas politiques. C’est bien une liste divers gauche qui avait fait de la sécurité une priorité d’action, en renforçant les moyens de la police municipale et en innovant en matière de modes de service à rendre à la population.

3 réflexions sur “Le dispositif « SOS tranquillité » supprimé !

  1. A peine en place et déjà la nouvelle Municipalité commence à démolir ce qui avait été mis en place par l’ancienne équipe et qui pourtant était trés apprécié par les Bédarridais …Le SOS tranquillité qui rassuré et maintenant, le projet de remblayer la ligne d’eau qui met en valeur et donne vie au parc Daillan . Si on surnommé Joél Sérafini  » Le Batisseur  » , va-t-on appeler Christian Tort et ses Amis  » Les Démolisseurs  » ….

  2. comment peut t’on dire que l’on aime son village et ses con……de citoyens en prenant de telles mesures.C’est a croire qu’ils nous prennent vraiment pour des citoyens….con?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s